Manger bio aura-t-il encore du sens demain ?

Si le glyphosate représente à lui tout seul le monde que l’on ne veut plus, le bio fantasme quand à lui celui auquel on aspire !